Panier 0 articles - 0.00€ 0
0 articles - 0.00€ 0

Toc à la nymphe : Le choix des nymphes par Laurent Jauffret

LE CHOIX DE LA NYMPHE POUR RÉUSSIR AU TOC A LA NYMPHE PAR LAURENT JAUFFRET

1  – LA PHEASANT TAIL

Si je ne devais avoir qu’une seule nymphe dans ma boite, ce serait à coup sur la pheasant tail, lestée ou non cette petite nymphe (tailles 16 à 20) fabriquée à base de faisan, ce qui lui donne un côté vivant, imite très très bien les petites larves, base de l’alimentation de nos salmonidés, des truites

Avec la version non lestée à utiliser dès les beaux jours, nous allons pêcher dans la couche d’eau avec des poissons qui s’alimentent entre deux eaux, voire sous la surface, il conviendra d’utiliser un bas de ligne long (environ 1 mètre) afin que la nymphe « plane », avec la version lestée, nous allons nous attaquer aux poissons qui mangent sur les bordures ou dans la couche inférieure toujours avec un bas de ligne long, la version lestée permettra de pêcher les coups « courts » car elle se mettra vite en place.

Quoi qu’il en soit, la pheasant tail est une nymphe de base dés les beaux jours et jusqu’à la fermeture et vive le toc à la nymphe !!

phaisean_tail_toc_nymphe
nymphe phaisean tail

2 – LA PERDIGONE

Dans les posts que vous m’envoyez, les questions sur cette nymphe reviennent souvent car elle intrigue et met le doute tant par sa forme que sa structure, ne doutez plus car cette nymphe est tout simplement redoutable !!

La nymphe perdigone a été pensée pour pénétrer la couche d’eau et se mettre en « pêche » très vite, dépourvue de poils et très dense, elle va nous permettre de chercher les poissons plaqués sur le fond et pêcher les coups rapides et « courts ».

Je l’utilise toute la saison en tailles 14 à 18, aussi bien sur les truites que sur les ombres et je m’en sers sur les postes profonds ou lorsque nos poissons mangent à ras le fond, toutes les couleurs fonctionnent, mais perso j’utilise les couleurs sombres pour la truite et flashy pour les ombres mais cela n’engage que moi.

nymphe perdigone
nymphe perdigone

3 – LA TRICO

Celle la aussi est à avoir dans votre boite car c’est la nymphe du début de saison !!

Cette nymphe est à utiliser de l’ouverture jusqu’à fin mai en grosses tailles (10 à 14) dès que vous verrez de gros insectes voler, elle imite parfaitement les grosses larves de sedges base de l’alimentation des truites au printemps.

J’utilise cette nymphe avec un bas de ligne court (20 à 50cm) afin qu’elle se mette vite en place et je la fais pêcher à ras le fond et je peux vous garantir que c’est une arme à gros poissons !! Si vous pouvez, utilisez la montée avec une bille tungstène qui l’alourdira et la fera pêcher plus lentement qu’une bille laiton, cette nymphe peut être déclinée en plusieurs couleurs, mon choix se porte sur le vert et cerise sur le gâteau, même les gros barbeaux l’adorent !!

nymphe trico
nymphe trico

4 – L’OLIVE

Je crois que j’ai pêché partout ou j’ai pu aller avec cette nymphe en France comme en Europe et je ne connais pas une truite qui ne l’aime pas celle la !!

Cette imitation de l’éphémère fonctionne de l’ouverture à la fermeture en taille 12 à 16 suivant la grosseur des éphémères sur l’eau, on peut l’utiliser aussi bien en petite qu’en grande rivière et elle est redoutable sur les animations « bloqué,relâché »,bref c’est la tout terrain des nymphes de ma boite.

Je ne peux que vous conseiller de l’utiliser avec un petit « tag » orange, jaune ou rouge, ce signal visuel déclenche bien des touches supplémentaires, un autre petit plus est qu’elle pêche aussi bien avec des bas de ligne courts que longs, je crois que vous aurez compris que cette nymphe est toujours dans ma boite !!

nymphe olive
nymphe olive